Blog-Français

Créez une VM Hyper-V locale et la migrer vers Azure en 10 étapes!

Créer une VM Hyper-V locale et la Migrer à Azure

Créer une VM Hyper-V locale et la Migrer à Azure:  Bien que ça fasse déjà quelques années que nous connaissons le Cloud dans le monde de la technologie, le sujet dont il est question dans ce titre concernant « la migration d’un serveur à partir d’un datacenter local vers le Cloud » est pourtant plus actuel que jamais.

En fait, parler de Cloud, ou de nuage, ou d’Azure ou d’AWS, n’a rien de nouveau. Depuis des années, de nombreuses entreprises profitent des avantages que confèrent le Cloud et il est normal qu’elles le fassent, car ses avantages sont nombreux :

  • Opex vs Capex: vous permet de vous libérer du poids des investissements importants
  • Possibilité de ne payer que ce que vous utilisez et quand vous l’utilisez
  • Élasticité pour utiliser plus ou moins de ressources techniques, selon le besoin

Pourtant, aujourd’hui, beaucoup d’entreprises n’ont toujours pas tenté d’expérience avec le cloud. Il ne faut pas avoir peur de l’essayer.

Vous trouverez ci-dessous des exemples simples d’intégration Cloud dans l’architecture technologique qu’une entreprise, une organisation, une école ou autres, peuvent avoir:

  • La société n’a aucune expérience avec le Cloud et souhaite pouvoir connaître ses possibilités sans dépenser des fortunes dans la tentative.
    →  Le fait que les offres Cloud actuelles ne soient facturées que lorsqu’elles sont utilisées en font une alternative intéressante du point de vue économique.
         
  • L’entreprise est trop petite pour justifier un deuxième centre de données où elle pourrait répliquer ses données et ses serveurs clés. En d’autres termes, elle n’a aucune possibilité au niveau PRA, pour continuer à fonctionner depuis le site « B », si le site « A » avait des problèmes majeurs, tels que: un incendie, un vol, un problème électrique, un Ramsomware, etc…
    →  Dans ce cas, disposant d’un seul site, l’entreprise pourrait s’appuyer sur le Cloud comme site de repli et solution de PRA (le Cloud agissant comme s’il s’agissait d’un deuxième site « B » distant).
         
  • L’entreprise ne veut rien toucher à son environnement de production actuel, car il fonctionne comme une horloge alors qu’il est pratiquement déjà à la limite. Par conséquent, rajouter des projets de développement mettraient en péril cet équilibre délicat.
    →  Et on peut aussi faire de même, si l’entreprise ne veut rien toucher à son environnement local actuel, elle peut parfaitement «étendre» son réseau au Cloud Microsoft Azure et utiliser des serveurs de développement aussi longtemps qu’elle en a besoin, comme s’ils étaient à l’intérieur son infrastructure locale, sur site.

Pour toutes ces raisons, ce tutoriel peut être une bonne opportunité pour un premier contact avec le Cloud.

Créer une VM Hyper-V locale et la Migrer à Azure

En 15 minutes, nous voyons les 10 étapes nécessaires pour migrer une machine virtuelle Hyper-V vers le cloud Microsoft Azure. De la création de la machine virtuelle locale, sur site, à la connexion dans la machine virtuelle une fois migrée vers Azure.

Les étapes réalisées dans cet exemple, sont:

  1. Installation de la machine virtuelle Hyper-V (avec le système d’exploitation Windows 2016 standard)
  2. Changer le nom du serveur
  3. Conversion du disque de la VM, du format VHDX à VHD, puis de la taille dynamique à une taille fixe.
  4. Installation des applications (dans cet exemple: Firefox, WinSCP et Putty)
  5. Adaptation de la machine virtuelle pour le Cloud Azure à l’aide de scripts PowerShell du site de Microsoft.
  6. Préparation de la machine virtuelle pour Azure avec Sysprep
  7. Téléchargez (upload) du fichier VHD de la machine virtuelle, vers l’espace de stockage Azure avec Azure Storage Explorer
  8. Créer une image dans Azure, à partir du VHD
  9. Créez une machine virtuelle dans Azure, à partir de l’image créée à l’étape précédente
  10. Connexion RDP et Login à la VM

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.